Chargement…
Le traumatisme crânien 2018-05-30T16:37:36+00:00

L’évaluation du traumatisme crânien et l’échelle de Glasgow

Qu’est-ce qu’un traumatisme crânien?

Sur le plan clinique, il existe trois catégories principales de traumatismes crâniens :

  1. Légers(sans perte de connaissance et sans fracture de crâne),

2. Moyens(avec une perte de connaissance initiale excédant quelques minutes ou avec fractures de crâne)

3. Graves(avec coma d’emblée sans ou avec fractures de crâne associées).

La Glasgow coma scale (GCS) a été élaborée par développée par G. Teasdale et B. Jennet à l’institut de neurologie de Glasgow en Ecosse et date de 1974.

Cette échelle de gravité initiale permet de distinguer les différents niveaux de gravité du traumatisme selon l’existence et la profondeur d’un coma initial apprécié par le score de coma de Glasgow (GLASGOW COMA SCALE).

Cette échelle se décompose de la manière suivante :

  • Traumatisme crânien grave : 3 à 8
  • Traumatisme crânien modéré : 9 à 12
  • Traumatisme crânien léger : 13 à 15

C’est en additionnant les scores correspondant aux trois catégories suivantes que l’on fixe le GCS du patient.

Ainsi cet outil d’évaluation à portée immédiate permet d’établir une classification de la victime traumatisée crânienne ce qui a son importance car sa prise en charge sera différente.

Cette échelle est d’ailleurs largement utilisée. Il faut cependant noter qu’en 1985 a été mise au point une échelle un peu moins utilisée mais s’attachant particulièrement à l’évaluation d’un traumatisme crânien grave. Il s’agit de l’échelle de Glasgow Liège inventée par JD Born and all visant à améliorer la GCS.

Celle ci est basée sur les réflexes du tronc cérébral comme le réflexe fronto orbiculaire, le réflexe oculocéphalique, ou oculovestibulaire vertical, réflexe photomoteur, réflexe encéphalique ou oculovestibulaire horizontal, réflexe oculocardiaque.

Le GLS étend la sensibilité du GCS dans les phases de coma profond, mais n’est pas plus sensible pour évaluer des patients en état végétatif ou en état de conscience minimale.

La Glasgow coma scale est la première échelle utilisée afin d’évaluer la gravité du traumatisme crânien dans son stade initial.

Appelez-nous