Handicap

L’article 2 de la loi du 11 février 2015 définit le handicap comme:

« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

Cette définition est aujourd’hui codifiée à l’article L114 du code de l’action sociale et des familles.

Elle comprend 3 dimensions qui révèlent autant de composantes du handicap: déficience, incapacité et désavantage.

Déficience :  » Dans le domaine de la santé, la déficience correspond à toute perte de substance ou altération d’une fonction ou d’une structure psychologique, physiologique ou anatomique. « 

Incapacité :  » Dans le domaine de la santé, une incapacité correspond à toute réduction (résultant d’une déficience) partielle ou totale de la capacité d’accomplir une activité d’une façon normale ou dans les limites considérées comme normales, pour un être humain. « 

Désavantage :  » Dans le domaine de la santé, le désavantage social d’un individu est le préjudice qui résulte de sa déficience ou de son incapacité et qui limite ou interdit l’accomplissement d’un rôle considéré comme normal, compte tenu de l’âge, du sexe et des facteurs socioculturels. « 

 

Par |2018-03-22T15:25:00+00:0029/08/2017|0 commentaire

Laisser un commentaire

Appelez-nous