Lorsque la compagnie d’assurance propose une indemnisation, Proxima obtient 3 fois plus !

Accident de la circulation

Le 14 juillet 1994 une jeune fille de 16 ans, passagère d’un véhicule, est victime d’un accident de la circulation .

Souffrant de nombreux préjudices, elle intente une action en référé et obtient une indemnisation à hauteur de 58 739€ de la compagnie d’assurance.

Mais son état de santé s’aggrave et des  expertises et contre expertises médicales, ordonnées lors d’ une nouvelle procédure en référé, confirment l’existence de cette aggravation qui lui ouvre droit à une nouvelle indemnisation.

La victime se fait assister par une société dite d’ « experts d’assurés » pour négocier une indemnisation avec la compagnie d’assurance.

La compagnie d’assurance,basant  son offre sur un 1er rapport d’expertise qui constate l’aggravation en décembre 2013, propose une transaction d’un montant de 169 149 €.

Si la victime accepte  d’abord cette transaction, elle la dénonce ensuite sur les conseils de Proxima qui y voit une offre manifestement insuffisante.

Ne trouvant pas d’accord avec la compagnie d’assurance, la victime l’assigne devant le Tribunal de grande instance.

Par jugement du 28 juin 2018, le TGI condamne la compagnie d’assurance à verser la somme de  471 8000, 64 €  en réparation de son préjudice, après déduction des provisions versées soit un total de 533 054, 35 € !!!

Certaines compagnies d’assurances proposent des indemnisation a minima,  jouant sur la longueur des procédures judiciaires pour décourager les victimes de se battre pour obtenir une juste réparation.

D’autre part, les victimes qui se font assister de société dite d’ « experts d’assurés » pour évaluer le montant de leurs préjudices  sont souvent sous indemnisées.

La Cour de cassation, par arrêt n°15-26353 du 25 janvier 2017 qualifie d’ailleurs leur activité d’ illicite.

Faites-vous accompagner par Proxima Avocats qui évaluera et défendra votre véritable droit à réparation intégrale du préjudice.

Laisser un commentaire

Appelez-nous